Vous êtes ici : Accueil - Pâtisseries - Nicolas Paciello, le faiseur de gâteaux

Nicolas Paciello, le faiseur de gâteaux

Nicolas Paciello, le faiseur de gâteaux

Une des choses vraiment sympa quand on habite en région parisienne, c’est que l’offre pâtissière y est multiple et variée. Et dans la foule des chefs pâtissiers qui se démarquent, un grand nombre sont passés par les grandes maisons et les palaces. À un moment ils s’en affranchissent, mais les restaurants et tea-time de palace sont les endroits qui les ont fait connaître.

Donc en toute logique, pour découvrir le travail des étoiles montantes de la pâtisserie, il est bon d’aller faire un tour dans ces endroits. Et j’avoue qu’il y a pire comme expérience!

A côté de cela, je suis tombée par hasard il y a quelques semaines sur un podcast que je ne connaissais pas: Génération Do It Yourself. Je déambule souvent dans l’offre de l’application Podcast de mon smartphone, surtout sur les programmes en lien avec l’entrepreneuriat. Cette fois-ci, mon attention a été captée par un titre: « Nicolas Paciello – Chef pâtissier: Viser les étoiles puis réussir à en ramener 2! » . Bien entendu j’ai écouté tout de suite cet épisode et je me suis régalée. #mercilesbouchons

Ô joie! En plus d’officier au Prince de Galles, ce nouveau chef qui m’était encore inconnu vient… de Moselle, comme moi!

C’était un signe du destin! Direction le tea time du Prince de Galles avec une gourmande qui se reconnaîtra!

Pour la petite histoire, Nicolas Paciello est donc originaire de Forbach en Lorraine, une ville pas vraiment valorisée généralement par les média et le grand public en général.

Il a su très tôt qu’il voulait être pâtissier, mais surtout il voulait faire des gâteaux! Et c’est cette petite phrase qui m’a vraiment donné envie de connaître son travail. Les gâteaux, la convivialité, est-ce que j’allais retrouver tout cela dans un 5 étoiles?

Après son apprentissage, il se lance dans l’aventure à la capitale, dans la grande maison Fauchon aux côtés de Christophe Adam. Il passe ensuite par le Crillon, chez Cyril Lignac puis déjà au Prince de Galles aux côtés de Yann Couvreur. Enfin après un rapide passage à la Réserve, il retourne au Prince de Galles en tant que chef pâtissier en compagnie de Stéphanie Le Quellec, dans le restaurant étoilé La Scène.

Une ascension fulgurante donc pour Nicolas Paciello, qui a notamment pour mission de remettre sur le devant de la scène les desserts classiques de la pâtisserie française.

C’est donc ce que j’avais décidé de tester lors d’un rendez-vous pour le tea time du Bar Les Heures (voir Carnet d’adresses).

L’accueil dans cet hôtel 5* d’inspiration Art Déco est très agréable grâce notamment à un salon très haut de plafond et un patio extérieur.

tea time Prince de Galles Nicolas Paciello

Ce jour-là, un invité de marque était en train d’y être interviewé: Philippe Conticini himself! L’envie ne m’en manquait pas, mais je n’ai pas osé l’importuner. Même si j’aurais bien aimé avoir ses conseils quant au choix de mes pâtisseries. #groupietimide

En effet, je suis partie sur la formule de 3 pâtisseries au choix du chariot de douceurs (18€)

Pour commencer, j’ai goûté le cake marbré chocolat-sucre muscovado que j’avais vu plusieurs fois sur Instagram et qui me faisait terriblement envie avec sa forme de kouglof.

buffet pâtisserie Prince de Galles Nicolas Paciello

La simplicité revisitée avec un très joli double glaçage! Un gâteau très savoureux même si j’ai regretté que la part soit aussi fine…

pâtisseries Prince de Galles Nicolas Paciello

Tout à côté trônait un cake à la vanille présenté sous la forme d’un cylindre plutôt inattendu.

Cette fois-ci le biscuit est un peu plus ferme avec un grain assez fin,  avec une vanille bien présente.  Le tout recouvert d’un disque de chocolat blanc parsemé de graines de vanille.

pâtisseries Prince de Galles Nicolas Paciello 3

Mon dernier choix du buffet s’est porté sur un petit gâteau à la pistache.

Là mon amour de la pistache ne s’est pas démenti d’autant plus que le goût limite un peu salé de ce fruit sec était bien présent. Avec en prime, quelques morceaux de pistache mélangés à l’appareil. Une vraie bonne surprise sur ce gâteau qui ne payait pas vraiment de mine!

gâteau pistache Prince de Galles Nicolas Paciello

Enfin, portées par tant que gourmandise, nous avons décidé de goûter une pâtisserie plus raffinée: la tarte aux fraises!

tarte fraises Prince de Galles Nicolas Paciello 4

Servie dans une magnifique assiette rouge, les tranches de fraises brillantes sont disposées sur un biscuit type sablé breton et saupoudrées de baies de Batak concassées. A l’intérieur un crème vient équilibrer les notes acidulées et citronnées des fruits et des baies et le biscuit apporte beaucoup de croquant.

tarte fraises Prince de Galles Nicolas Paciello 3

Je ne connaissais pas du tout cette association et c’est une très belle découverte.

En conclusion, j’ai passé un très bon moment au calme dans cet espace dédié au tea time, sans avoir besoin de réserver deux mois à l’avance…Le personnel très aimable et attentionné a fait en sorte que nous nous sommes senties très à l’aise sans pour autant être habituées de l’avenue George V.

Et oui, Nicolas Paciello réussit ici le pari de nous faire redécouvrir des gâteaux simples dans un cadre de palace, tout en montrant tout son talent créatif sur des pâtisseries plus sophistiquées.

 

 

 

2 Commentaires

  1. Miam O'sucre
    8 août 2018 / 18:33

    Quel travail 😍. Très intéressant. Merci beaucoup 😊
    Adeline – Miam Miam O’Sucre

    • capuraph
      Auteur
      12 août 2018 / 23:22

      Merci à toi, c’est gentil 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *