Vous êtes ici : Accueil - Pâtisseries - Myriam Sabet, les pâtisseries du Levant de Maison Aleph

Myriam Sabet, les pâtisseries du Levant de Maison Aleph

nid d'ange Maison Aleph 2

C’est la première fois que je vais vous parler d’une femme pâtissière sur ce blog, la créatrice de Maison Aleph, Myriam Sabet.

Elles ne sont pas si nombreuses, les femmes, à exercer dans ce domaine, en tous cas, pas sous la lumière. En réalité, bien souvent elles oeuvrent dans les coulisses des chefs pâtissiers plus médiatisés.

J’ai donc eu la chance de rencontrer Myriam Sabet lors de la 1ère édition du Salon de la Pâtisserie.

Les avis ont été assez mitigés sur cet événement. Mais pour ma part, j’y ai pris beaucoup de plaisir et y ai fait de belles rencontres. Certes, il y avait peu de stands, les allées étaient étroites et blindées de monde. C’est la rançon du succès, je suis sûre que tout sera amélioré lors de la prochaine édition. #déjàhâte

Mais revenons à Maison Aleph! Comme dans beaucoup de cas, j’avais entendu parlé de cette nouvelle pâtisserie âgée de presque un an dans l’émission Très Très Bon.

Donc génial, en arrivant au Salon, mes yeux sont immédiatement attirés par le stand bleu et blanc de cette pâtisserie aux inspirations syriennes.

L’art de la pâtisserie joue en grande partie sur l’émotion visuelle. Ici j’ai trouvé l’identité visuelle de Maison Aleph très calme et apaisante.

De jolies boîtes entreposées, des rangs parfaits de petits gâteaux colorés, c’est déjà un régal pour les yeux… Mais attendez la suite!!

boîte Aleph

Les motifs de ces boîtes seraient inspirés de céramiques utilisés en Syrie et en grande partie détruites par les bombardements.

nid d'ange Aleph 3

En effet, la cheffe Myriam Sabet est originaire de Syrie où elle vécut jusqu’à ses 10 ans avant de venir en France.

Comme de plus en plus dans le métier de l’artisanat, son histoire est celle d’une reconversion, de la finance à la pâtisserie.

C’est également une histoire de mélange, entre les épices, les parfums et les techniques du Levant et de la tradition pâtissière française.

Et lors de chacune des dégustations des spécialités de Maison Aleph, l’équilibre entre tous ces aspects était bien présent.

J’ai d’abord craqué pour deux petits nids d’ange pâtissiers: chocolat noir-sumac et fraise-fleur d’oranger.

nid d'ange chocolat sumac Maison Aleph 2

nid d'ange fraise fleur d'oranger Maison Aleph

Sur une base de cheveux d’ange, le fameux kadaïf, on trouve un cœur gourmand chocolat ou fraise et un dôme de crème onctueuse. C’est vraiment la version ultra gourmande des nids d’ange traditionnels qui sont la signature de Maison Aleph.

Dans les deux cas, je m’attendais à beaucoup de sucre mais finalement le cœur de chocolat ou de fleur d’oranger contrebalance vraiment bien et c’est très bon, tout simplement ! Et comme c’est assez petit, on peut se faire plaisir et en goûter plusieurs ! #noguilt.

nid d'ange et ganache Maison Aleph

Côté nids d’ange plus classiques, j’ai été carrément plus gourmande et guidée par les jolis disques multicolores, j’ai goûté les parfums suivants :

Pistache d’Iran, Amande-Mastic-Fleur d’Oranger, Noisette du Piémont et Chocolat Noir du Pérou 70%

nid d'ange Maison Aleph 5

 

Sans conteste celui à la pistache d’Iran et celui au chocolat noir remportent mes suffrages, toujours pour le côté équilibré et également très parfumé des produits de haute qualité utilisés.

nid d'ange pistache Maison Aleph

nid d'ange chocolat Maison Aleph

C’est en effet un des partis-pris de Myriam Sabet que de travailler les meilleurs produits du Levant et de l’Occident. Dans des compositions pures et très agréables.

Ce que j’ai apprécié aussi, c’est le contraste entre le croustillant des cheveux d’ange et l’onctuosité de la crème.

Côté 100% croustillant, j’ai également dégusté des « 1001 feuilles », la revisite moderne du baklava par Maison Aleph.

Un délicat feuilletage de pâte filo garni d’une crème de fruits secs.

feuilletés Maison Aleph 2

J’ai goûté Sésame blond-Halva, Cacahuète-Chocolat, mais mon préféré une fois de plus est celui à la Pistache d’Iran. J’adore ce goût de fruits secs très authentique d’autant qu’il était accordé à de la fleur d’oranger. Un de mes parfums chouchous, à la fois en pâtisserie mais aussi en cosmétique !

mille feuilles Maison Aleph

Il y a beaucoup d’autres choses à déguster chez Maison Aleph, comme les barres chocolatées ou des glaces en été. L’occasion pour moi sans aucun doute d’aller faire un tour dans la boutique du Marais (voir Carnet d’adresses).

Autant pour jouer les gourmandes que pour découvrir l’univers très inspiré et inspirant de Myriam Sabet. Une cheffe à suivre c’est sûr ! #staytuned

 

 

2 Commentaires

  1. Laurent Pernet
    27 juin 2018 / 20:43

    J’ai trouvé en effet les nids d’ange pâtissiers très équilibrés, des très belle saveurs et léger en sucre, parfait !
    Je n’ai pas goûté au reste, encore, mais je suis voisin maintenant ! Hehe !

    • capuraph
      Auteur
      3 juillet 2018 / 21:25

      Trop de bol! On se fait quand une dégustation chez toi??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.